Air Jordan Sneaker Customize Nike Jordan Shoes nike roshe run team red uk a buon mercato nike air huarache Stephen Curry 2 Shoes Adidas Superstar for Sale Cheap Air Jordan 7 Nice Kicks Basket Adidas Neo Femme adidas torsion zx flux Ua Speedform Eastbay billig adidas originals superstar adidas super star 80s Nike Air Max Mujer nike air max 2016 for womenon saLe Kobe 11 Schwarz und Gold Nike Flyknit Lunar 3 - Herren Schuhe Kobe XI Shoes Günstige Nike Mercurial Superfly FG ua curry 3 eBay adidas originals stan smith
  
 Accueil
 Projet
    Choix des emplacements
    Protection de la population
    Informations techniques
    Consommation locale
    Historique
    Photomontages
 Partenaires et communes
    Alpiq
    SI-REN
    Lausanne
    Les Municipalités
 Environnement
    Bruit
    Sols
    Avifaune
    Chiroptères
    Paysage
    Infrasons
 Dernières nouvelles
 Média
 Questions fréquentes
 Nous contacter

 

La loi fédérale du 7 octobre 1983 sur la protection de l'environnement (LPE) a pour but de protéger la faune et la flore indigènes, ainsi que leur diversité biologique et leur habitat naturel.
 
L'étude avifaunisitique, réalisée par Lionel Maumary, biologiste, permet d'identifier les espèces d'oiseaux présentes sur le site du projet "EolJorat", de définir leur degré de vulnérabilité face aux éoliennes, de déterminer les éventuels couloirs migratoires, puis finalement, de proposer des mesures de protection.


OBSERVATIONS

La présence d'oiseaux nicheurs et migrateurs, sur le site du projet, a été observée. Leurs comportements face aux éoliennes ont été analysés. Une majorité d'espèces évite la proximité directe des installations ou dévie leur trajectoire, alors qu'une minorité les survole, n'est pas impactée et/ou niche à proximité. Le flux migratoire est important par endroits. Ceci est dû notamment à la proximité du Léman, qui canalise sur ses rives une grande partie des migrateurs. La topographie ouverte et vallonnée de la région permet à la grande majorité des migrateurs de contourner facilement les obstacles visibles. La dispersion des éoliennes dans l’ensemble du massif permet d’éviter l’effet barrière. Cet éparpillement des turbines est un élément déterminant pour éviter un impact significatif sur ces espèces.



MESURES DE COMPENSATION
 
Les impacts sont globalement considérés comme faibles. Relativement peu de rapaces et cigognes survolent le Jorat. Rappelons aussi que les collisions contre les câbles aériens des lignes électriques et les vitres sont une source de mortalité bien plus importante pour les oiseaux que les éoliennes.
  • Pose de nichoirs.
  • Enfouissement des lignes électriques aériennes.
  • Création de bandes-abris, jachères florales, et revitalisation des lisières.
  • Suivi de la nidification et migration, observation des réactions, évaluation de la perte de l'habitat et de la pertinence des mesures prises, analyse du comportement de chasse et utilisation du territoire par les espèces sensibles.
     

 

 
Lionel Maumary
Biologiste

Les dernières informations:
21.10.2016 11:45  
 
Simulation sonore au Chalet-à-Gobet
 
Afin de se rendre compte in situ de l impact sonore des éoliennes prévues, les Services industriels de Lausanne (SIL) organisent une journée de simulation sonore au Chalet-à-Gobet. Plus d informations et inscriptions sur www.lausanne.ch/eoljorat


10.06.2016 09:35  
 
Consultation publique
 
La Municipalité de Lausanne soumet à consultation publique la décision finale citée en titre.


29.09.2015 07:33  
 
Le projet EolJorat Sud a franchi une étape décisive!
 


 


         

Avec le soutien
des communes